Incontournable audio digital

Ashley Onwuzulike
04/11/2021

Il y a quelques années, l’audio se limitait au poste de radio et à la musique sur support physique.

En quelques années, le média de proximité s’est offert une nouvelle jeunesse. Un marché en pleine expansion propose aujourd’hui une offre pléthorique, originale et plus dynamique que jamais.

Quelles sont les forces en présence ? Quels sont les usages consommateurs ?

La tendance actuelle va-t-elle durer ?

la digitalisation, moteur du renouveau de l’audio

Aujourd’hui, l’audio c’est la radio en direct mais aussi la radio à la demande, les podcasts natifs, les livres audio (qui existaient auparavant sur support physique), et tous les contenus musicaux (streaming musical, fond sonore vidéo notamment via des plateformes comme YouTube ou encore bibliothèque personnelle).

Au total, selon Médiamétrie, 96% des internautes écoutent chaque mois au moins un contenu audio.

28% D’usagers POUR Les REPLAYS RADIO

La digitalisation des contenus diffusés en radio a participé à accélérer la croissance du marché de l’audio. Avec l’essor de la consommation délinéarisée, une “nouvelle” offre est venue redynamiser un support qui s’éloignait peu à peu des usages actuels (en nécessitant d’être équipé d’une radio et de suivre une grille de programmes).

12% D’usagers mensuels POUR LES PODCASTs NATIFS

Depuis quelques années, le moteur de la croissance de l’audio se trouve notamment du côté du podcast natif, ce contenu audio digital disponible sans passage préalable à la radio.

Une multitude d’acteurs alimentent aujourd’hui le marché en productions originales : des studios indépendants comme Binge Audio ou Nouvelles Ecoutes, mais aussi des structures dédiées appartenant à des groupes audiovisuels plus anciens, comme Arte Radio.

Quelques exemples de studios de podcasts natifs

En 2020, près de 900 000 nouveaux podcasts étaient créés dans le monde, soit trois fois plus qu’en 2019. Les chiffres de 2021 devraient être encore plus élevés !

UN ESSOR PORTé NOTAMMENT par des auditeurs PREScripteurs

La consommation de contenus audio va grandissante.

L’offre croît – la demande aussi, à l’image des recherches naturelles des internautes sur les moteurs de recherche pour le terme “podcast”.

Evolution de la recherche du terme podcast sur les 5 dernières années – Google Trends

Les contenus audio peuvent compter sur la prescription d’auditeurs déjà acquis pour espérer conquérir un public encore lus large à l’avenir : 82% des auditeurs de podcasts natifs en parlent avec au moins un proche**.

Le succès de l’audio réside aussi dans le fait qu’il soit devenu le média de la proximité et d’une certaine intimité : 79%** des auditeurs de podcasts natifs déclarent en 2021 que le format est désormais ancré dans leur quotidien (+5pts vs 2020).

L’audio devient une bulle de déconnexion, surfant ainsi sur des envies consommateurs très actuelles.

Podcasts Podcasts everywhere - Buzz and Woody (Toy Story) Meme | Make a Meme

L’audio : Une CONSOMMATION DIVERTISSEMENT COMME LES AUTRES ?

L’audio partage beaucoup de points communs avec les consommations audiovisuelles comme le cinéma ou les séries.

UNE CONSOMMATION EN PULL

Le podcast est une consommation divertissement choisie, active : on vient chercher un programme précis, lorsqu’on a un moment de libre qu’on souhaite dédier à ce format. On s’est fait sa bibliothèque de contenus audio préférés.

La consommation audio est de plus en plus valorisée. Ecouter un contenu “sans rien faire en même temps” est un comportement qui est d’ailleurs en train de gagner peu à peu du terrain.

UNE ORGANISATION PAR “POINT DE PASSION” ET DONC UN ASPECT très COMMUNAUTAIRE

On choisit un contenu audio en fonction de ses centres d’intérêt : 63% des auditeurs déclarent que la thématique est leur principal critère de choix pour découvrir un nouveau podcast natif***. Tout comme on choisit de lire uniquement des policiers ou des regarder seulement des séries d’anticipation, on peut n’écouter que des podcasts sur la thématique culinaire si on le souhaite.

Ensuite, de la même façon que l’on recommande un film ou que l’on débat du meilleur jeu vidéo du moment, le podcast est un sujet de discussion chez les auditeurs, qui jouissent d’une riche proposition éditoriale sur le marché, leur permettant d’aller vers des propositions collant quasiment chacun à leurs affinités.

Écoutez "Légendes de Paris", le nouveau podcast co-produit par Pavillon  Sonore et Audion
Légendes de Paris, un podcast Audion x Pavillon Sonore (studio de podcasts du Groupe Webedia)
La croissance du marché du podcast est telle que ce marché va devoir s’organiser et sera complètement différent d’ici quelques années. Ce sera l’occasion de se repencher sur le sujet dans quelques temps.

*Global Audio 2021 – Médiamétrie

**CSA – Octobre 2020/octobre 2021

***Global Audio 2020 – Médiamétrie

Data, insights, inspirations :
recevez la newsletter Webedia Insights !