Sites et applis cuisine : le nouveau réflexe des cuisiniers

Marion Bories
26/07/2017

Quelle place occupent désormais les sites et applications de cuisine dans les usages des Français ?

Accompagnées par data2decisions (groupe Dentsu), les équipes 750g et Webedia Insights ont mené en juin 2017 une étude approfondie* – quantitative et qualitative – pour évaluer l’appétence des Français vis-à-vis des médias digitaux cuisine (750g, Marmiton, CuisineAZ, Cuisine Actuelle, etc.).

LES MéDIAS CUISINE SONT UNE AIDE PRéCIEUSE

Riches et pratiques, les médias digitaux sont définitivement entrés dans leur quotidien culinaire et surpassent désormais le niveau d’usage des livres de cuisine.

A la question “Quelles sont les sources d’information qui vous sont le plus utiles pour réaliser une recette?”, le résultat est net :

  • Pour 40% des répondants, “les sites internet / applications mobiles de cuisine”
  • 32% “les livres de cuisine
  • 9% “les magazines de cuisine”
  • 8% “les émissions TV de cuisine”
  • 8% “les cours de cuisine”
  • 3% “les émissions radio de cuisine”

COMMENT S’ORIENTER ENTRE LES DIFFéRENTS SITES DE CUISINE ?

“Dans quel(s) objectifs(s) cherchez vous des recettes de cuisine sur internet ?” :

  • 52% des répondants déclarent chercher des recettes de cuisine sur internet le plus souvent “pour chercher une recette précise“.
  • 31% le plus souvent “pour trouver une recette à partir d’ingrédients disponibles chez moi / trouver la façon de cuisiner un ingrédient donné“.
  • 28% le plus souvent “pour trouver l’inspiration / me donner des idées“.

Pour la majorité d’entre eux, les internautes arrivent donc face à leur ordinateur ou à leur device mobile avec une première idée de ce qu’ils cherchent.

Pour ce qui est ensuite de trouver la recette que l’on va suivre, deux comportements se dégagent :

  • 55% “Je tape directement le nom de la recette dans un moteur de recherche
  • Mais certains ont tout de même leurs habitudes avec les médias digitaux cuisine : 22% “Je vais sur différents sites que j’utilise régulièrement pour comparer les recettes, m’inspirer“, 14% “J’ai un site préféré que je consulte principalement” et 5% “Je cherche directement sur une application mobile sur mon smartphone “soit un total de 41% de répondants qui ont une démarche plus active vis-à-vis des marques médias.

A noter que 32% des répondants déclarent aller le plus souvent sur les sites de cuisine pendant la réalisation de leurs recettes. un chiffre qui monte même à 50% chez les 15-24 ans.

Les marques digitales cuisine ont donc bel et bien investi la vie des cuisiniers au plus près de leurs fourneaux.

Et elles donnent envie de cuisiner toujours plus :

  • 38% des répondants ont déjà “ajouté à leur liste de courses un ingrédient pour une recette vue sur un site” ;
  • 30% “essayé un produit recommandé dans une recette sur internet”.

D’AUTRES NOUVEAUX USAGES CULINAIRES LIéS AU DIGITAL S’INSTALLENT

24% des répondants ont par exemple “réalisé une recette après avoir vu des images sur les réseaux sociaux” (en particulier 29% des femmes / 38% des 18-24 ans).

21% ont “réalisé une recette qu’ils avaient vue dans une vidéo sur les réseaux sociaux” (25% des femmes / 32% des 18-24 ans).

IL EXISTE DIFFéRENTES TYPOLOGIES D’UTILISATEURS DE SITES CUISINE

Si, de façon globale, la recherche de recettes a pris le virage digital, il n’y a bien sûr pas qu’un seul type d’utilisateur des sites de cuisine. Fréquence, contenus recherchés, modalités d’utilisation, etc. varient.

Data2decisions et 750g ont pu identifier 5 groupes distincts qui, chacun, regroupent des individus aux caractéristiques communes quant à leur usage du digital culinaire :

  • Les Apprentices ;
  • Les Foodistas ;
  • Les Techno-cookers ;
  • Les Green Silver ;
  • Les Basics Shoppers.

Zoomons sur les Apprentices et les Foodistas.

Les Foodistas

Un groupe plus féminin (56%) et jeune (21% de 18-34 ans), vivant dans des foyers plutôt CSP+ & légèrement sur-représenté en Ile-de-France.

C’est le groupe comptant la plus forte présence d’enfants au foyer.

Les Foodistas sont plus souvent des « rois/reines des fourneaux » et sont enthousiastes en matière de nouveaux usages cuisine :  trouver la dernière tendance food, le dernier robot de cuisine, partager ses réalisations sur les réseaux sociaux, utiliser les applis mobiles cuisine, etc…

Elles sur-représentent les items réponses tournant autour de l’inspiration, de la recherche d’idées et ne se limitent pas au digital puisque c’est le groupe qui mentionne le plus la presse magazine et les émissions de TV comme outils d’inspiration.

Les mots-clés ? INSPIRATION, NOUVEAUTE, COMMUNAUTE

Les Apprentices

Un groupe plutôt masculin (62%) qui sur-représente les moins de 50 ans en général et les moins de 35 ans en particulier (11% d’étudiants).

Un groupe qui se définit lui-même comme connaissant « le minimum » de la cuisine, et qui va privilégier les solutions facilitatrices du quotidien : plats cuisinés, livraison à domicile, etc… principalement par manque de temps.

Souvent en pleine évolution en termes de cycle de vie (pour les plus jeunes, passage à un foyer autonome, pour d’autres, naissance des enfants), ils déclarent toutefois devoir cuisiner « plus qu’avant », et ont besoin d’être accompagnés.

Ils ont plus envie de recettes en pas-à-pas par exemple et sont plus nombreux à suivre les recettes sur leurs devices mobiles pendant qu’ils les réalisent.

Les mots-clés ? PEDAGOGIE, SIMPLICITE, CONNECTIVITE

Les marques digitales de cuisine sont devenues bien plus qu’un complément en l’espace de quelques années.
Les internautes ont désormais le réflexe et sont en train d’y prendre chacun leurs habitudes. Une bonne nouvelle pour le fait maison !

*Source : Etude 750g x data2decisions – Juin 2017 – Base : 1 200 individus 18-65 ans ayant déjà recherché des recettes sur internet

Data, insights, inspirations :
recevez la newsletter Webedia Insights !