Plateformes de SVOD : comment les Français s’y retrouvent-ils ?

Marion Bories
20/03/2020

Quelles sont les habitudes d’information des Français au sujet des plateformes de SVOD (vidéo à la demande par abonnement) et de leurs contenus ?

Quelle place pour un nouveau service dans leur quotidien de consommateurs de contenus ?

Le service Insights de Webedia a mené un terrain quantitatif (via l’institut Dynata) du 27 février au 3 mars 2020 auprès d’un échantillon de 1245 individus de 15 à 65 ans représentatifs de la population française afin de comprendre les mécanismes d’information et d’identifier les émetteurs de confiance pour les Français intéressés par la SVOD, à la veille de l’arrivée de nouvelles plateformes sur le marché, Disney+ notamment.

L’arrivée de Disney+ sur le marché français

LA SVOD SUSCITE UN INTéRêET CROISSANT AUPRèS DES FRANCAIS, QUI NE DEVRAIT PAS SE TARIR EN 2020

81% des 15-65 ans savent ce qu’est la SVOD et connaissent au moins une plateforme, ne serait-ce que de nom.

En termes de notoriété assistée, Netflix (connue par 95% des répondants connaissant la SVOD) devance Amazon Prime Vidéo (84%) et Canal+ Séries (73%).

L’intérêt grandissant des Français pour ces services s’illustre dans l’intention de souscription 53% des répondants envisagent « certainement » ou « probablement » de souscrire à un service SVOD dans les 12 prochains mois.

L’intention de souscription est portée d’abord par les individus déjà abonnés (souscription supplémentaire ou substitution d’un abonnement existant) : 65% d’entre eux envisagent « certainement » ou « probablement » de souscrire à un service SVOD dans les 12 prochains mois. Ce chiffre monte même à 72% chez les répondants se déclarant multi-abonnés aujourd’hui.

A noter que chez les 15-34 ans, l’intention de souscription s’élève à 69%, dont 32% de “certainement”

En termes de profil socio-démographique, les intentionnistes sont un peu plus des hommes (54% vs 49% pour l’ensemble des 15-65 ans), des 15-44 ans (76% vs 59%) et des cadres (19% vs 14%).

CHOIX DE PLATEFORME : QUALIté ET QUANTITé SONT AU COUDE-à-COUDE

Pour séduire de nouveaux abonnés, le prix des plateformes SVOD est déterminant (premier critère de choix, pour 63% des répondants) mais la qualité du catalogue pourra faire la différence :

  • « La présence de séries qui m’intéressent » et « La présence de films qui m’intéressent » sont choisis respectivement par 53% et 51% de répondants ;
  • « Le nombre de films/séries disponibles » est désigné par 49% des répondants ;
  • « Le fait qu’il y ait des productions originales » complète le top 5 des critères de choix avec 29% de répondants.

Chez les 15-34 ans, les critères de choix d’une plateforme sont très semblables, tout du moins pour le top 4 :

  • «  Le prix » en premier critère avec 65% des répondants 15-34 ans ;
  • « La présence de séries qui m’intéressent » et « La présence de films qui m’intéressent » pour respectivement 55% et 49% de répondants 15-34 ans ;
  • « Le nombre de films/séries disponibles » pour 47% des répondants 15-34 ans.

C’est dans la suite du classement des critères de choix que la différence se fait entre les répondants 15-65 ans et les 15-34 ans :

  • « La fréquence d’ajout de nouveaux contenus » pour 34% des répondants 15-34 ans ;
  • « La possibilité d’avoir un mois gratuit » pour 33% des répondants 15-34 ans ;
  • « Le fait qu’il y ait des productions originales » , en 5ème position chez les 15-65 ans, arrive en 7ème position avec 30% de répondants 15-34 ans.

L’ARRIVéE DE DISNEY+ EST SCRUTéE

73% des répondants ont entendu parler d’au moins une des nouvelles plateformes SVOD bientôt disponibles en France.

En termes de notoriété assistée, Disney+ (65%) devance Salto (22%) et HBO Max (13%). Peacock, Adult Swim et Quibi ont retenu l’attention de respectivement 7%, 6% et 5% des répondants.

Sur les 65% de répondants ayant entendu parler de Disney+, la moitié (53%) se dit intéressée.

L’INFORMATION SUR LES CONTENUS SVOD RESTE éCLATéE

67% des répondants se disent « tout à fait » ou « plutôt » bien informés de l’offre films / séries / documentaires des plateformes de SVOD et de leur actualité. Ils sont 22% à se dire « tout à fait » bien informés.

Mais si les Français sont globalement bien informés, le parcours d’information n’est pas le même pour tous et les sources d’information sont très hétérogènes

Si le bouche-à-oreille domine logiquement le classement des sources d’information sur la SVOD (39%), les autres sources d’information se répartissent à des niveaux proches, avec comme top 3 :

  • “L’interface du ou des services SVOD auxquels j’ai accès” : 29% ;
  • “La recherche personnelle (moteurs de recherche)” : 25% ;
  • “La publicité” : 21%.

Auprès des intentionnistes « certainement », les médias spécialisés (34%) viennent s’insérer en deuxième position, juste derrière le bouche-à-oreille (28%).

Une offre qui explose mais un parcours d’information qui reste à préciser : visibilité et curation pourraient être deux mots-clés importants en 2020 pour les plateformes de SVOD.

Data, insights, inspirations :
recevez la newsletter Webedia Insights !